Déontologie


Ma vision de la thérapie

  • Une approche globale : Pour une approche de la prévention de la *santé globale, unique et individuelle. Puisant sa source et ses connaissances dans les médecines douces, chinoise, japonaise et le tao.  Prenant en compte toutes les parties de l'être : du corps physique, spirituel (esprit), énergétique (QI, aura, chakra, champs magnétiques) et environnemental.
  • Une thérapie individualisée et adaptée : à votre personnalité, vos affinités personnelles et à l'instant présent.
  • Une thérapie de qualité : du suivi et une implication dans la durée, pour garder une qualité de présence, j'ai choisi de prendre  entre 2 et 3 rendez-vous par jour pour être toujours disponible dans ma qualité d'écoute, d'empathie et de présence.

*Santé globale  C'est la santé de l'être humain vivant en société, avec ses composantes physiques, psychique et sociale, tenant compte des implications que peuvent avoir sur sa santé, son histoire personnelle et les différentes dimensions sociales, psychologiques, économiques, juridiques et culturelles de ses conditions de vie et de son mode de vie.


 

Droit à la dignité et au respect

Quelle que soit sa demande ou son état psychique, la personne en thérapie a droit au respect, à la dignité et à l’intégrité de sa personne physique et mentale, sans discrimination d’aucune sorte.

Droit au libre choix

La personne en thérapie a le droit de choisir librement sa méthode et son thérapeute et de modifier ce choix, si elle l’estime nécessaire.

Droit à l’information

La personne en thérapie a le droit de connaître la (ou les) méthode(s) employée(s) par le praticien ainsi que sa qualification, sa formation et son affiliation professionnelle.

Conditions de la thérapie

Les conditions de la thérapie doivent être précisées avant tout engagement :

  • les modalités (verbales, émotionnelles, corporelles…), la durée et la fréquence des séances,
  • la durée présumée de l'accompagnent et ses conditions de prolongation ou d’arrêt,
  • le coût financier (honoraires, prise en charge éventuelles, conditions d’assurance, règlements des séances manquées).
Droit à la confidentialité

Le thérapeute doit s’engager, auprès de la personne en thérapie, au secret professionnel absolu, concernant tout ce qui lui est confié au cours de la thérapie. Cette confidentialité est une condition indispensable à la relation thérapeutique. Elle est limitée par les dispositions légales en vigueur.

Engagement déontologique du thérapeute

Le praticien est tenu de respecter le code de déontologie de son organisme professionnel de référence. Ce code est communiqué sur simple demande. Le thérapeute est dans l’obligation d’assumer ses responsabilités : il doit s’engager à ne pas utiliser la confiance établie à des fins de manipulation politique, sectaire ou personnelle (dépendance émotionnelle, intérêts économiques, etc).

Médical et thérapie

La thérapie et les outils utilisés, s’inscrivant prioritairement dans le domaine de la prévention et plus généralement du « bien-être ». Par conséquent,

  • je m' abstiens d’établir un quelconque diagnostic,
  • je me garder d’interrompre ou de modifier un traitement médical,
  • je m’interdire de prescrire ou de conseiller des médicaments,
  • je m'engage à diriger sans délai vers un médecin toute personne se plaignant ou présentant les signes d’un malaise.
Equitabilité

Je m'engage à fixer mes honoraires, en accord avec l’équité, en les proportionnant aux prestations fournies, tout en restant libre d’offrir des séances gratuites.